Alors voila : une cons?ur du syndicat des gynecologues de France propose a toutes les femmes ayant recours a la pilule abortive de le faire durant un jour ferie ou (attention, i§a devient cocasse) de prendre un jour de conge (surtout au pretexte de l’egalite homme-femme). Par confraternite, je ne dirais pas ce que je